« PLAN INTERNATIONAL » POUR DES VILLES PLUS SURES POUR LES FILLES

Juliet et Zahara posent avec Anita Nderu, célèbre journaliste au Kenya

Roger Yates, Juma de UN HABITAT, représentants de Huawei Technology et Tino au cocktail

Juliet, Zahara et Tino posent avec des jeunes de différentes régions d’Afrique

Roger Yates, Directeur régional pour l’Afrique orientale et australe, s’est exprimé au sujet de la façon dont Plan International intègre la technologie dans le programme Villes plus sûres pour les filles.

Dans son discours, Roger a souligné les succès obtenus par Free to Be – une application mobile utilisant un outil d’enquête sociale basé sur une carte et conçue avec l’aide de filles et de jeunes femmes, en partenariat avec CrowdSpot – a permis aux filles et aux jeunes femmes d’identifier, sans crainte de blâme, les zones dans leurs villes où elles se sentent en sécurité ou en danger.

«L’utilisation de cette technologie par les filles montre clairement qu’elles veulent être entendues, qu’elles recherchent activement le changement et qu’elles veulent être impliquées en tant que leaders dans sa réalisation. » Roger Yates.

Des maires de différentes villes africaines de l’Afrique, ainsi que des chefs d’entreprises, des jeunes et des partenaires du développement ont assisté à cet événement qui était organisé par Huawei, ONU-HABITAT, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), le Forum africain pour la sécurité urbaine (AFUS), Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) et Plan International.