Carte de votre Communauté Idéale

Ce vendredi matin, deux jeunes filles âgées de 16 à 17 ans faisant partie du programme de « Villes plus sûres  pour les  Filles », initié par l’organisation « Plan International » en Ouganda, ont présenté aux participantes la cartographie sociale, un outil qui permet de  cartographier les espaces sûrs et  pas  sûrs pour les filles.

L’outil a permis aux participants de visualiser et de dessiner leurs villes, compte tenu de leur parcours quotidiens vers et depuis leur domicile. Les participantes devaient ensuite répondre aux questions sur les équipements de base facilement accessibles tels que les hôpitaux, les commissariats de police, les écoles et l’éclairage des rues. Il leur a été demandé ensuite de partager leurs découvertes avec les membres du groupe, qui comprenaient  un maire du Gabon, une maire du Cameroun, des partenaires au développement, et les filles elles-mêmes.

« Cette session animée par ces jeunes filles  m’a ouvert  les yeux pour comprendre comment les gouvernements n’impliquent pas citoyens et particulièrement les jeunes dans la planification urbaine, » a déclaré Neka Abdalla, une maire du Cameroun. C’est une excellente idée que nous pouvons emprunter et utiliser. Il est également bon de voir que les filles ont utilisé cet outil pour encourager le gouvernement ougandais à mettre en place plus d’éclairage et de nommage de rue », a-t-elle  ajouté.

La majorité des participantes sont convenu entre autres qu’elles sont totalement exclues de la planification urbaine alors que leurs voix et leurs préoccupations comptent.

Lire la suite

PLAN International  « POUR DES VILLES PLUS SURES POUR LES FILLES »