Sessions ouvertes

SOU 11 - Coopération transfrontalière et sécurité : les cas du Dendi Ganda (Bénin –Niger – Nigeria) et du Liptako Gourma (Burkina Faso, Mali, Niger)

20 Nov

20 novembre

14:30 à 17:30

Salle: Essaouira

Organisateur principal

Laboratoire Citoyennetés

Tél: (226) 25 36 90 47

Email: ace.recit(at)fasonet.bf

Web: http://www.labocitoyennetes.org

Organisateur Associé

West African Economic and Monetary Union

Tél: +226 25 31 88 73

Email: commission@uemoa.int

Web: http://www.uemoa.int/en

Présentation de la session

Face au péril sécuritaire, l’offre des États se révèlent insuffisante et inappropriée. Ainsi, de nouvelles demandes sociales mais aussi des initiatives locales (Koogl-Wéogo, Dendakoye, Doozo, Rougas, etc.) ont émergé comme des offres endogènes en matière de sécurité. Mais ces réponses ne sont pas toujours bien structurées et en phase avec les règles étatiques. D’où l’urgence de travailler à une adéquation entre demande et offre de sécurité en s’appuyant sur le local. La Coopération transfrontalière peut donc être un moyen pour créer les conditions d’une meilleure coordination et de mutualisations des efforts entre les initiatives endogènes et les réponses institutionnelles en matière de sécurité.

Le LC a entrepris d’ouvrir des débats féconds afin de parvenir à des propositions permettant de relever le défi en partant du local, notamment des dispositifs de coopération transfrontalière, des initiatives portées par des acteurs au niveau local (élus, associations, Force de sécurité, etc.) et impliquant les populations dont la collaboration est indispensable dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité.

Partant des expériences dans les deux espaces transfrontaliers, la Session vise à réfléchir à des alternatives à l’inefficacité de l’offre publique en matière de sécurité à travers des initiatives de coopération transfrontalière.

PANEL

Programme

Sommaire

Intervenants

Sessions parallèles