Sessions ouvertes

SOU 73 - La transformation des terres urbaines en Afrique dans les zones urbaines et rurales : quelles politiques et quels outils sont nécessaires ?

22 Nov

22 novembre

14:30 à 17:30

Salle: Tan-Tan

Organisateur principal

ONU-Habitat

Tél: +254 20 7621234

Email: infohabitat@unhabitat.org

Web: https://fr.unhabitat.org/

Organisateur Associé

Global Land Tool Network

Tél:

Email:

Web:

Présentation de la session

Les pays africains sont confrontés à des tendances d'urbanisation irréversibles qui ont un impact significatif sur la façon dont les terres sont utilisées et gérées. Si la gouvernance et la gestion des terres urbaines et rurales sont des priorités essentielles dans le monde entier, il convient de prêter attention aux pays en développement, en particulier le long de la frontière de plus en plus floue entre les terres urbaines et rurales.

L'interface entre les zones urbaines, périurbaines et rurales est devenue extrêmement indentée, tant en termes de formes spatiales que d'interconnexions sociales et économiques. Le flux accru de connaissances, d'activités économiques et d'informations entre les zones urbaines et rurales a brouillé les frontières entre ce qui est traditionnellement un terrain urbain et ce qui est un terrain rural. Les distinctions et classifications strictes en matière d'utilisation des terres deviennent de plus en plus difficiles et non pertinentes, ce qui exige de repenser et de transformer la façon dont les terres sont réglementées, valorisées, négociées (marchés fonciers) et utilisées à bon escient.

La faiblesse des systèmes de politique et de planification liés à la gestion des terres et leur transformation considérable ont des effets particulièrement visibles dans les zones périurbaines. Les conflits fonciers se multiplient à l'intersection des terres rurales et urbaines, avec des conséquences sociales et économiques dues à l'absence de sécurité foncière et de mécanismes intégrés d'aménagement du territoire. Les migrations, l'augmentation de l'insécurité alimentaire, les obstacles à l'acquisition de terres pour l'infrastructure et le développement publics et l'utilisation optimale des terres publiques sont quelques-uns des principaux défis rencontrés.

Malheureusement, cette interdépendance entre les terres rurales et urbaines a souvent été négligée et peu de connaissances et d'expertise ont été produites pour guider les décideurs et les autorités locales responsables de la gestion des terres. L'urbanisation à grande échelle et les implications de ce type de développement sur les zones rurales appellent à accorder une attention renouvelée à l'importance de la politique foncière, du régime foncier, de l'utilisation et de la planification pour favoriser les liens entre les contextes urbain, péri-urbain et rural.

Dans une Afrique de plus en plus urbanisée, on constate un regain d'intérêt pour faire en sorte que le développement complémentaire et se renforçant mutuellement dans les zones rurales, périurbaines et urbaines fasse partie intégrante à la fois du programme de développement post-2015 et du nouvel agenda urbain. Il est maintenant possible de traiter globalement de la gouvernance foncière et de la sécurité foncière dans le continuum urbain et rural avec le nouveau cadre mondial et régional (ODD, Nouvel agenda urbain et déclaration sur la politique foncière africaine) ; mais les liens entre les terres urbaines et rurales sont faibles dans tous ces instruments. Il est nécessaire de sensibiliser l'opinion et d'élaborer des politiques et des cadres fonciers globaux pour traiter les terres le long du continuum urbain-rural, si le monde ne veut pas assister à l'étalement d'agglomérations urbaines non planifiées, inefficaces et non viables qui affectent le développement rural au lieu de le stimuler et de l'accélérer.

L'objectif principal de la présentation est de passer en revue les défis critiques en matière de gouvernance foncière et de sécurité foncière qui se posent dans les zones périurbaines pendant la transformation des zones rurales en zones urbaines, afin de guider les interventions politiques et l'administration foncière. Au cours de la session, on s'attend à ce que les principaux acteurs fonciers, les maires et les décideurs :
  1. Partager les expériences et développer une compréhension commune des questions critiques concernant la gouvernance foncière et la sécurité foncière le long du continuum urbain et rural.
  2. Explorer les possibilités d'interventions conjointes (sociales, économiques, politiques) pour aborder certains des aspects clés qui caractérisent les liens entre les zones urbaines et rurales (p. ex. chaîne de valeur et flux de biens, migration, investissement, développement des infrastructures, etc.)
  3. Identifier les points d'entrée critiques pour guider la programmation des donateurs et des décideurs (maire et gouvernement central).

PANEL

Programme

Sommaire

1. Introduction par le président Alioune Badiane, Groupe de réflexion urbain Afrique
2. Kigali, ville émergente en Afrique : quelle est la contribution de la gestion et de l’acquisition des terres ? Madame Marie Chantal Rwakazina, Maire de Kigali
3. Défis fonciers dans l’expansion des villes d’Afrique subsaharienne Alain Durand-Lasserve, Directeur Général Les Afriques Dans le Monde
4. Vers une troisième génération de systèmes de gestion foncière urbaine en Afrique Jean-François Tribillon, consultant
5. Vers une gouvernance foncière efficace : Les réalités du développement spatial urbain et rural en Ouganda
Vincent Byendaimira, Directeur de l’aménagement du territoire et du développement urbain ; Ministère des terres, du logement et du développement urbain, Ouganda
6. Le processus d’acquisition foncière dans les politiques d’extension des villes au Sénégal Mandiaye Ndiaye, Directrice du développement du pôle urbain, Ministère de l’Urbanisme et de la rénovation urbaine, Sénégal

Q & A (30 mm)
Pause santé (10 mm)

7. Sécurité foncière et gestion de la propriété foncière dans l’habitat informel dans les villes de Durban Ntando Khuzwayo, Conseiller principal, Établissements humains et infrastructures, Durban, Afrique du Sud
8. Utilisation de la collecte de données à l’initiative de la communauté pour améliorer les conditions de vie et garantir la sécurité d’occupation à Monrovia, au Libéria. George Yibah Glaye, Slum Dwellers International, Libéria
9. Mise en œuvre du nouvel agenda urbain : Outils pour aborder la question du régime foncier le long du lien entre les zones urbaines et rurales Oumar Sylla, chef d’unité Terre et GLTN, ONU-habitat
10.Collecte de preuves pour la mise en œuvre des DSD et de l’ANU : suivi de la sécurité d’occupation dans les villes et les établissements informels Robert Ndugwa, chef d’unité, Observatoire urbain mondial, ONU-Habitat

QUESTIONS ET RÉPONSES (30)

Synthèse et prochaines étapes par Mino Ramaroson, Commission Huariou

17 h 30 Clôture par le président

Intervenants

Sessions parallèles