Sessions ouvertes

SOU 82 - L’or bleu en Afrique

22 Nov

22 novembre

14:30 à 17:30

Salle: Dakhla

Organisateur principal

Association Marocaine des Présidents des Conseils Municipaux(AMPCC)

Tél: 05 37 20 59 03

Email:

Web: http://www.ampcc.org

Organisateur Associé

Direction Générale des Collectivités Locales, Maroc

Tél:

Email:

Web:

Présentation de la session

Le continent africain dispose de plus de 5 000 milliards de mètres cubes d’eau dans ses nappes phréatiques, mais 320 millions de personnes ne bénéficient toujours pas d’un accès durable à l’eau potable. En prévision de la violence des impacts du changement climatique, devant les replis identitaires et sécuritaires de plus en plus fréquents, face aux inégalités économiques et d’accès aux ressources, il est essentiel de réinterroger les pratiques et d’accélérer la transition pour préserver l’or bleu, lui redonner sa valeur, et mieux l’exploiter et en distribuer l’accès. Les défis liés à l'eau en Afrique sont nombreux : assurer un accès à l'eau potable à tous ; développer la production alimentaire sans surexploiter les ressources en eau ; utiliser des méthodes d'irrigation économes en eau et en énergie, consommer différemment en assainissant autrement. Ils ne pourront être relevés qu'en assurant la mobilisation de ressources humaines, financières et techniques pour réaliser les changements de comportement et les investissements nécessaires pour assurer aux générations futures un accès à la ressource. Il s’agira dans cette séance de partager les expériences liées à la gestion locale de l’eau et à une meilleure efficacité et efficience dans son utilisation. La session s’organisera au travers la déclinaison de nouveaux programmes et outils locaux :
  1. Une key note présentant la révolution de l’assainissement et la capitalisation des savoirs techniques et financiers autour des solutions décentralisées d’assainissement résilient (Institute of Ecotechnics, Wastewater Gardens International)
  2. De nouveau indicateurs de suivi et de performance de la gestion des services d’eau potable et des services d’assainissement liquide à travers la présentation du Programme d’approvisionnement Groupé en eau Potable des Population Rurale (PAGER)
  3. Les nouveaux contrats de gestion déléguées avec les communes, une solution ?
  4. Expérience de mise en valeur agricole (Programme d’irrigation et agriculture sensible au changement climatique de Tafilalet)
  5. Le financement de la préparation de projet d’infrastructure en eau par la Banque Africaine de Développement via son programme African Water Facility

PANEL

Programme

Sommaire

Intervenants

Sessions parallèles